13 février 2015

________________________________________________________
________________________________________________________



ARCHIVES



Festival d'hiver




2013-2014


_____________________________________________



18è Voyage d'Hiver

Vendredi  24 janvier 2014 - 20h 45

Salle polyvalente de Giou-de-Mamou

François Salque (violoncelle) et Samuel Strouk (guitare)

Programme (actualisé)

 

Le chant des oiseaux – mélodie traditionnelle catalane (arr. Pablo Casals)

 

 

Kristian Schott, csardas


Manuel de Falla, Asturienne et berçeuse


Niccolo PAGANINIVariations sur une seule corde sur un thème de Rossini

 

Milena DOLINOVA / Krystof MARATKA, Csardas III

 
Jocelyn MIENNIEL / Astor PIAZZOLLA, Seul tout seul / Armageddon

 

SALQUE/STROUK/GRAPPELLI,  « Medley sur des thèmes roumains »

Bireli Lagrène, valse


Piotr TCHAIKOVSKI, Valse sentimentale


Django Reinhardt, rythme futur



François Salque et Samuel Strouk



Jazz, classique, inspirations contemporaines et musiques du monde s'entrecroiseront dans ce programme sans frontières proposé par deux artistes d'exception. Fruits de rencontres entre musiciens d'univers différents, interprètes ou compositeurs, leurs concerts nous invitent au voyage dans le monde des musiques écrites ou improvisées et projettent des éclairages nouveaux sur le répertoire savant, les thèmes traditionnels d'Europe centrale, le tango et le jazz pour créer un langage original et jubilatoire. 

Samuel Strouk


Samuel Strouk :

Il évolue d'un continent à l'autre dans des univers sans frontières. Sa créativité, sa polyvalence et sa maîtrise des différents langages musicaux l'ont conduit à partager la scène avec des grandes figures du jazz et des musiques actuelles. 


François Salque

François Salque :

Quant à François Salque, plusieurs fois couronné par les Victoires de la musique, récompensé par les plus hautes distinctions des critiques - Diapason d’or de l’année, Chocs du Monde de la musique, Chocs de Classica, Prix de l'Académie Charles Cros, Palme d'Or de la BBC…, il fait aujourd'hui référence. Sa sensibilité, sa virtuosité et son charisme en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique.
> «…tout simplement phénoménal » critique de l'album « EST » dans Citizen Jazz

Les compositeurs


Piotr TCHAIKOVSKI (1840-1893) , Valse sentimentale, op. 51 n° 6

C’est l’héritier russe des grands romantiques. La Valse sentimentale, est le dernier de ses 6 Morceaux pour piano, Op. 51. Elle fut composée en 1882, durant une très difficile période dans la vie du compositeur, où il menait une existence nomade, voyageant constamment. Les Six morceaux sont tous dédicacés à des femmes


Niccolo PAGANINI (1782-1840)Variations sur une seule corde sur un thème de Rossini

Paganini a poussé la virtuosité jusqu’à ses extrêmes limites. Un siècle après lui, on n’a guère dépassé les difficultés des 24 caprices, des concertos et de certaines de ses pièces pour piano et violon. Il est le contemporain de  Rossini qui fut très ému lorsqu’il l’entendit la première fois


Milena DOLINOVA (1859– 1891) / Krystof MARATKA, Csardas III (extrait video)

La musicienne tchèque Milena Dolinova  a recueilli des poésies et chants populaires à travers toute l’Europe centrale. Ses esquisses, qui sont restées cachées jusqu’à nos jours dans le grenier d’une maison de Bohême de l’est, lui ont servie de base pour la réalisation des compositions jouées lors de spectacles musicaux et de fêtes villageoises, souvent de nature nationaliste visant l’autorité de l’Empire Austro-Hongrois. Ses partitions, qui n’indiquent que la mélodie et l’harmonie, créent un ensemble étonnant de musiques populaires. K. Maratka en a fait la transcription pour divers ensembles. 


Jocelyn MIENNIEL / Astor PIAZZOLLA, Seul tout seul / Armageddon  (extrait video)

Flutiste classique de formation, il est  également saxophoniste, compositeur, orchestrateur, arrangeur. (2004 Premier Prix de Jazz à l'unanimité et avec les félicitations du jury du Conservatoire Supérieur de Musique de Paris).  En 2007 "Les 15èmes Rencontres autour du Violoncelle du Festival de Beauvais" lui commandent une pièce  de musique contemporaine “Reaching the shore...” pour violoncelle solo, interprétée par François SALQUE et recréée dans le cadre de l’émission “Le cabaret classique de Jean-François ZYGEL” sur FRANCE MUSIQUE.  Il  a créé  une pièce contemporaine Baïkal (interprété en 2012 pour Musica Formosa)


STEPHANE GRAPPELLI (1908-1997) « Medley sur des thèmes roumains » ( extrait video)

Très tôt initié au solfège, à la musique et à la danse, surnommé « Mister Swing », il entame sa carrière musicale en jouant du violon dans les rues. Inscrit au conservatoire, il entre dans l'orchestre du Gaumont Théâtre, reçoit son premier violon à 21 ans, et a pour travail l'accompagnement pianistique de films muets. En 1934, il entre au Claridge dans l'orchestre de Vola, rencontre Django Reinhardt(1910-1953), fonde avec lui le quintette du Hot Club de France. Les deux hommes se retrouvent en 1946 et, l'année suivante, reforment le quintette au « Boeuf sur le Toit ». Mettant fin à leur coopération en 1950, Stéphane Grappelli connaît, alors que la période fondatrice du swing manouche est toute juste achevée, un nouveau départ en 1953. Acteur témoin de près d'un siècle de jazz, il fut sans conteste l'un des pionniers d'un nouveau style.

Créé par l'association Musica Formosa