Actualités

1493229771

Au plaisir de vous accueillir pour ce concert !

Marie-Gaëlle CAZES
Communauté de communes de la Châtaigneraie Cantalienne
Tél. : 04.43.33.10.80 - mg.cazes@paysdemontsalvy.fr
11, Rue Marcellin Boule 15 120 MONTSALVY
www.paysdemontsalvy.fr

1491392562
Bruno Bonhoure au théâtre d'Aurillac le 2 avril 2017 (Photo Lucie Paulus - La Montagne)

La Montagne a écrit lundi 3 avril 2017  :

"Bruno Bonhoure clôt le Voyage d’hiver.

La compagnie La Camera delle lacrime a joué sa Controverse de Karakorum, hier, au théâtre d'Aurillac. Inspirée de l'histoire du moine franciscain Guillaume du Rubrouck, envoyé de Saint-Louis à la rencontre du Grand Khan, à travers les steppes, au XIIIe siècle, cette œuvre a littéralement transporté le public. Hymne bouddhique, chant soufi, appels à la prière musulmane, airs de Mongolie et prières latines ont résonné tour à tour et ont sublimement fait tomber le rideau sur la 21 e édition du festival Voyage d'hiver. "

1491054105

 Concert "La controverse de Karakorum" - Cie La Camera delle Lacrime de Bruno Bonhoure, dimanche 2 avril à 17h au théâtre d'Aurillac.

Musique classique
Durée : 1h15
Tout public

Au milieu du XIIIème siècle, dans l’influente capitale de l’empire Mongol, Karakorum, la plupart des religions sont représentées. Vingt ans avant le voyage de Marco Polo, le roi de France Louis IX, fait porter par un moine franciscain, Guillaume de Rubrouck, des lettres à l’attention du grand Mangou Khan.
L’évocation de ce périple liant l’Europe à l’Asie est l’occasion pour La Camera delle Lacrime d’inviter le spectateur à une découverte des mélodies, des langues et des rythmes vernaculaires. Au terme de cette aventure, la veille de la Pentecôte 1254, Guillaume de Rubrouck organise une rencontre théologique pacifique où les chrétiens occidentaux et orientaux ainsi que les nestoriens discutent de leurs dogmes avec les musulmans, les polythéistes et les bouddhistes. Dans son manuscrit, est mentionné qu’au petit matin, tous les participants se retrouvent épuisés et à court d’arguments. Ils décident alors d’achever cette rencontre par un moment musical où chacun loue son ou ses dieux dans ses cantiques propres. C’est à cette célébration que vous invite Bruno Bonhoure et ses musiciens.

Tarifs – Plein : 15€ / Abonné & CE : 10€ / Réduit : 8€



Distribution : Khaï-dong Luong : Conception artistique, mise en scène – Bruno Bonhoure : Direction musicale, chant (ténor) – Mokrane Adlani : Violon oriental, chant souf – Guo Gan (chant d’Asie Orientale) ou Li Yan : Vièle erhu – Christophe Tellart : Flûtes, vielle à roue, cornemuse – Liam Fennelly ou Martin Bauer : Viola d’arco, kamanche – Michèle Claude : Percussions – Colas Murer : Technicien son et lumière // Co-production avec la Fondation Royaumont // Les résidences de création se dont déroulées en janvier et mars 2016 au sein de la Fondation // Le Festival de la Chaise-Dieu (dans le cadre de son 50ème anniversaire) les villes de Gonesse et de Saint-Leu d’Esserent sont également partenaires de ce programme // La cie est soutenue par le Ministère de la Culture / Drac Auvergne, le Conseil Régional Auvergne Rhône-Alpes au titre des ensembles conventionnés, ainsi que l’Adami et la Spedidam // Crédit photo : Kai-Duc Luong.

1490791511
Emmanuel Rossfelder a offert un concert impressionnant de virtuosité et d’émotion. © Brugès Daniel

La Montagne a écrit :

 "Le guitariste classique Emmanuel Rossfelder en concert

Le public a vécu un remarquable moment d'émotion et de grâce musicale à l'occasion du concert donné par Emmanuel Rossfelder dans le cadre du 21 e festival Voyage d'hiver.

Après un morceau joué avec les élèves de la classe de guitare du conservatoire de musique Saint-Flour communauté, Emmanuel Rossfelder a interprété des œuvres de Fernado Sor, Francisco Tarrega, Mauro Giuliani, Niccolo Paganini et Johann Kaspar Mertz.

Littéralement happé par l'intensité et la qualité des interprétations, le public a apprécié, au cours de la soirée, l'ampleur du talent du guitariste.

La force des applaudissements et des rappels marquant la fin du concert a montré combien il était totalement séduit.

Le célèbre guitariste classique a totalement enchanté les spectateurs par sa virtuosité. Il faut dire qu'Emmanuel Rossfelder est un véritable prodige de la guitare, lauréat de très nombreux prix internationaux. Après avoir été « Révélation classique » par l'ADAMI en 2002, il a reçu la « Victoire de la musique classique » en 2014, dans la catégorie Révélation soliste instrumental de l'année.

Nombreux ont d'ailleurs été les participants qui à l'issue du concert, ont tenu à souligner « l'intense bonheur musical » qu'ils venaient de vivre. Ils espèrent que « d'autres programmations de ce niveau puissent être organisées à nouveau »."

Publié le 11/03/2017

1490366680

En avant première avant le concert du 2 avril à Aurillac, ne manquez pas :

Samedi 25 mars 2017 sur France musique le portrait de Bruno Bonhoure

(1h 30mn)

Avec Bruno Bonhoure (ténor et directeur musical de l’ensemble La Camera delle lacrime) et Khaï-Dong Luong (co-directeur artistique de La Camera delle lacrime)

L'équipe de l'émission : Françoise Degeorges-Production

1489863646
EMmanuel Rossfelder en concert à Neuvéglise le 17 mars 2017
1489469183
Emmanuel Rossfelder

Vendredi 17 mars à 20h à Neuvéglise,

 le festival se poursuit dans son vagabondage dans le Cantal  : une étape à Neuvéglise Cette fois-ci, on passe à la guitare  classique : les élèves de l'école de Saint Flour communauté viendront jouer avec leur professeur  en partage avec l'artiste invité : Emmanuel Rossfelder. Voyez le programme en page "17 mars". Ce sera plus que merveilleux, ce sera époustouflant ! Quand je dis partage; ce n'est pas un effet de style journalistique : il y aura un véritable échange entre EMMANUEL ROSSFELDER  et le public : que vous ayez 8 ans ou que vous en ayez 80, il va vous interpeler, vous mettre dans la connivence de son art et vous faire découvrir son instrument comme le plus merveilleux des instruments ("un orchestre à lui tout seul" nous disait-il en 2015 à Quézac lors de son dernier passage). A la fin, vous aurez tous l'intention de vous faire pousser les ongles de la main droite  pour prendre des cours de guitare...Vous ne reviendrez pas indemnes de Neuvéglise ! 

1489316053
Guillaume Hodeau et David Louverse à Saint-Illide (Cantal)

Hier à Saint-illide : c'était génial ! et encore mieux que génial ! Il n'y-a pas de mots dans le dictionnaire pour décrire ces deux musiciens complices, talentueux qui savent faire partager leur musique avec leurs divins instruments (le bandonéon sonnait aussi bien que l'orgue de Rabini à Saint-Géraud et le violoncelle de 280 ans d'âge, vibrait comme une viole de gambe)
Et comme nous a dit Marc Le Bot au concert de Vic-sur-Cère le 18 février dernier avec Marie Vermeulin et Elsa Grether :" plaignez, plaignez ceux qui n'auront pas eu notre chance d'être là avec nous pour ce merveilleux concert !!!"
Evidemment le démarrage avec Marin Marais a séduit du premier coup l'auditoire (facile et jubilatoire), ça c'était le doigt dans l'engrenage, puis Guillaume Hodeau et David Louverse nous ont immergés dans l'alternance tango/baroque (Piazzola, Vivaldi, Bach). Le tout dans un petit bijou d'église romane (petit coup d'oeil au passage aux attendrissantes miséricordes des stalles de Saint-Chamant) suivi d'un sympathique souper au restaurant le Zig-Zag. A minuit tapante, telle Cendrillon, nous prîmes le bus pour rentrer à Aurillac, heureux, prêts à faire de beaux rêves musicaux.

- 1 - - 2 - - 3 - - 4 - - 5 - - 6 - - 7 - - 8 -

Créé par l'association Musica Formosa